Un corner seconde main pour les enseignes du groupe ERAM

Le marché de l’occasion est en plein essor, le groupe ERAM a décidé de lancer une plateforme seconde main 100% digitale et de renforcer sa présence en magasin avec un relais physique.

Avec 300 boutiques sur les 3 enseignes dans toute la France, le groupe ERAM souhaite faire vivre à ses clients, une nouvelle expérience en boutique avec un service complémentaire à son cœur de métier.

Alexandra Gibou est responsable du projet seconde main pour les marques de centre ville du groupe ERAM : Bocage, Mellow Yellow et ERAM.

« Nous avions la volonté de créer un espace en magasin qui rappelait le savoir-faire de ERAM qui est chausseur depuis plus de 100 ans qui mettait en valeur un artisanat. Nous souhaitions développer un mobilier qui représentait le métier de la cordonnerie. Nous avions également une problématique qui était de pouvoir livrer ce concept à nos points de vente dans un colis qui passait dans notre flux logistique. Ce kit devait se présenter avec le moins de quincaillerie possible pour que le montage du meuble soit extrêmement simple pour nos forces de vente dont ça n’est pas le métier.

Nous avons eu une proposition de l’agence Magnanime très qualitative. Le cahier des charges a été bien mené par Magnanime et nous avons été livré dans les temps malgré un délai très serré.

Les échanges avec l’agence se sont avérés très fluides et rassurants concernant le concept fini puisque la méthode et les étapes de validation m’ont permis de visualiser dans le détail à quoi ressemblerait le corner. A partir du brief, Magnanime nous a présenté des préconisations sur les matériaux, des planches d’inspiration qui ont débouché rapidement sur un croquis, puis à des plans, des images 3D et une notice de montage. Tout a été très fluide, il n’y a eu aucune déception, le corner ressemblait exactement à ce que nous avions validé ensemble. J’ai trouvé ça très bien. Nous avons eu le temps de définir les éléments de détail ensemble et de les ajuster une fois que la base du concept était en place. Ces petits détails font toute la différence. Nous avons même pu intégrer dans le plateau les chutes de cuir qui proviennent de notre usine.

Aujourd’hui, nous sommes très contents du résultat global. Nous avons réussi à créer un meuble qui s’intègre aussi bien chez Bocage que chez ERAM qui sont deux identités très différentes.

Ce que j’ai également apprécié dans cette collaboration, c’est votre flexibilité et la possibilité de nous apporter rapidement des solutions : comme par exemple pour les étagères qui n’étaient pas prévues au début et qui sont coordonnées avec la quincaillerie cuivre du meuble. Nous avons créé une véritable identité autour de ce corner, ce qui est hyper impactant je pense, dans nos boutiques. Bref, nous sommes ravis, c’est un très beau projet ! »

Selon une étude réalisée par Boston Consulting Group et Vestiaire Collective (Why Luxury Brands Should Celebrate the Pre-Owned Boom), le marché d’occasion serait en passe de prendre la place de la fast fashion. Avec 12% de croissance par an et un chiffre d’affaires de 44 milliards de dollars d’ici 2028, le marché de seconde main connaît un essor fulgurant. Cela représente une nouvelle clientèle, plus jeune et de plus en plus sensible au développement durable, plus attentive à son pouvoir d’achat et en recherche de reconnaissance.

Leave a Comment: